Home Loisirs Les plages andalouses… de « Cabo de gata » à Huelva

Les plages andalouses… de « Cabo de gata » à Huelva

0
Les plages andalouses… de « Cabo de gata » à Huelva

Un des attraits principaux de l’Andalousie est bien sûr le climat et en particulier les plages puisqu’ici on peut en profiter de mai à octobre sans souci.

La baignade est donc un plaisir que nous offrent Méditerranée et l’Océan Atlantique dans cette région du Sud de l’Europe qui voit s’unir ces deux mers dans la baie de Tarifa, à quelques encablées du Maroc, jusque après le détroit de Gibraltar.

Si on longe toute la côte, les paysages se succèdent sans jamais qu’on puisse les confondre tant ils sont différents.

En partant d’Almeria qui offre de de magnifiques criques, on se dirigera vers la costa del sol où les plages se sont malheureusement beaucoup érosées ces trente dernières années et où le sable fin et blanc n’est plus au rendez-vous partout, tout au moins entre Torremolinos et Estepona. 

Mais si on reprend la découverte après le détroit de Gibraltar les plages de Tarifa apparaissent comme un véritable monde de dunes de sable fin et doux, de pins centenaires implantés et fiers de l’être pour éviter, comme de fiers soldats, l’érosion de toute cette côte.

Toute la région de Cadix est un véritable paradis pour les baigneurs, les surfeurs, les amateurs de voile car le vent y est souvent partie prenante. La mer y est un peu fraîche surtout pour ceux qui ont l’habitude de se baigner en Grèce, en Turquie ou même sur la Côte d’Azur, mais elle est stimulante et rafraichissante dans ce pays aux températures extrêmes dépassant souvent les 40º de fin juin au 15 septembre de chaque année.

En continuant notre remontée vers le Portugal on découvrira les magnifiques plages de sable doré de la région de Huelva, berceau de l’art équestre, bordant un parc naturel extraordinaire hébergeant des centaines de varietés d’oiseaux et une faune protégée comme le Lynx ibérique.