Home Culture La Loterie de Noël

La Loterie de Noël

0
La Loterie de Noël

Si vous êtes récemment installé en Espagne, vous risquez d’être surpris le 22 décembre au matin de constater que presque toute la population du pays est rivée devant les écrans de televisión, dans les maisons comme dans les bars, les grands magasins ou à la radio pour les chauffeurs de taxis et autres gérants de kiosques…

La vie au ralenti dans tout le pays une matinée par an !

CHUUUUUTTT !!! C’est du sérieux.

On procède au tirage de la Lotería de Navidad à Madrid, dans une ambiance stricte et silencieuse si rare dans ce pays !!!

En Espagne, on ne plaisante pas avec la Lotería de Navidad, véritable institution qui mobilise les énergies à partir de juillet de chaque année lorsque sont mis en vente les précieux premiers billets appelés « Decimos » (dizièmes).

Les enfants de San Ildefonso: les vrais protagonistes de la matinée !

Ce sont des enfants, élèves du Collège San Ildefonso qui sont en charge du tirage de la fameuse loterie.

Les petites boules en bois qui tournent dans une énorme boule métallique, sous le regard sérieux d’un notaire, tombent à un rythme précis et les enfants les lisent en chantant le gain qu’elles représentent.

Cette tradition a commencé le 23 décembre 1892, lors du premier tirage de la loterie nationale espagnole.

Elle a été instaurée à l’époque où San Ildefonso était un orphelinat qui recevait des subventions de l’Etat en contre partie desquelles les enfants devaient se livrer à quelques obligations comme le tirage de la loterie, ou des chants en chorale durant des offices funéraires.

Il n’en reste pas moins que la Lotería de Navidad est « LE » grand moment du 22 décembre de chaque année et que l’Espagne tout entière retient son souffle en attendant de savoir où va tomber le « GORDO » (Gros lot) qui représente plusieurs millions d’Euros. Ceux-ci se répartissent généralement dans un environnement géographique limité et les gains sont donc le plus souvent gagnés par des groupes d’amis, collègues de travail, membres d’associations et de confréries ou habitants d’un quartier qui achètent à leur rythme les « Decimos » et se les partagent.

C’est la liesse générale de Barcelone à Badajoz, de Valencia à Bilbao, de Málaga à Santander ainsi que dans toutes les petites villes qui sont souvent gratifiées, comme ce fut cette année le cas d’Utrera qui a gagné grâce au décimo qui portait le numéro de code postal du village !!!

Incroyable hasard que ce clin d’oeil du destin en 2019 !